Une brève introduction à l'hortithérapie

Les premières traces de jardins dateraient du Ve siècle avant notre ère : un espace clos, comme l'indique la racine indo-européenne du terme, planté par l'homme, aux abords de l'habitation. Jardins dédiés aux dieux ou jardins de subsistance, jardins de savoirs comme ceux d'Epicure, jardins de plaisir, jardins philosophiques, jardins de soins. Déjà. Soins pour le corps par les plantes médicinales qu'il offre, soins pour l'esprit par l'apaisement qu'il procure à ceux qui le fréquentent. L'histoire des jardins est riche d'enseignements sur la relation qu'entretient l'homme au cours des siècles avec son milieu naturel, social, culturel, et même politique. Et trop longue pour être résumer ici.

 

Le XXe siècle siècle a permis d'apporter des explications rationnelles à ce bien-être ressenti au contact de la nature, dans un jardin, un parc, une forêt ou juste sur un coin de terrasse végétalisé. Le XXIe siècle essaie, difficilement certes, de réconcilier les hommes et leur environnement naturel, et il apparait de plus en plus clairement que la santé physique et mentale des hommes passe par un retour aux origines, quand ils vivaient en symbiose avec leur environnement, n'essayant pas à tout prix de dominer la nature comme c'est le cas aujourd'hui. L'intégrité des hommes semble ne pas pouvoir se passer de cette relation d'interdépendance autrefois si étroite et respectueuse.

 

L'hortithérapie, littéralement "soigner par l'horticulture", tend à recréer ce contact avec la terre, les éléments, le cycle de la vie. Par les stimulations sensorielles et cognitives qu'il procure, un jardin thérapeutique permet à ses visiteurs et acteurs de se sentir mieux, peut-être parce qu'il les rapproche de leur nature profonde, donne à nouveau du sens à leur vie, aide à supporter la maladie, permet la résurgence de souvenirs comme autant de repères, valorise celui qui sème, plante, entretient, aide à la création de liens sociaux et solidaires, donne à apprendre sur soi.

 

L'hortithérapie, c'est aussi une équipe soignante, un suivi des patients, une méthodologie, des évaluations objectives. C'est enfin une pratique thérapeutique à part entière, une aide précieuse à la démarche de soins.

 

Estelle Alquier

contact avec la terre
contact avec la terre